voteintuile logo

Enceinte Connectée Apple Home Pod

Enceinte d’abord, connectée ensuite

Design minimaliste et ligne épurée : à n’en pas douter, nous avons là un produit signé Apple. Pour le meilleur et pour le pire. Pas de folies toutefois – sobriété Apple oblige – la coque de l’enceinte connectée Apple n’est pas amovible, contrairement à sa concurrente Alexa de chez Amazon.

Globalement, le produit dégage un sentiment de finition premium : lourde (2,5 kg) et robuste, la HomePod ne se destine de toute évidence pas à un usage nomade : avec ses 14 cm de haut sur 17 cm de large, elle est de loin la plus imposante de notre sélection. Au même titre on notera l’absence de batterie, ce que certains regretterons puisque cela force l’utilisateur à se connecter sur une bonne vieille prise secteur. Dommage.

Continuons au rayon des désagréments : Apple a eu la ” bonne ” idée de limiter la connexion Bluetooth du HomePod aux seuls appareils et usages domotiques. Pour diffuser de la musique sur votre enceinte, en revanche, vous devrez obligatoirement utiliser le protocole AirPlay spécifique aux appareils Apple… Un choix absolument injustifiable mais qui ne disqualifiera pas l’enceinte aux yeux des aficionados de la marque à la pomme. Les autres se consoleront (ou non) en apprenant que le HomePod embarque la V2.0 du protocole Airplay qui supporte appairage et multiroom.

test apple home pod

Reconnaissance vocale

Apple ne fait ni mieux ni moins bien que la moyenne de la concurrence sur ce point, ce qui ne manquera pas d’en décevoir certains vu son placement tarifaire. Promesse tenue sur le caractère omnidirectionnel des capteurs : les microphones se révèlent étonnamment efficace même en milieu sonore chargé et il n’est que rarement nécessaire de parler en direction de l’enceinte pour se faire comprendre.

Assistant personnel & I.A

Le HomePod n’embarque pas une version spécifique de Siri. A ce titre, il profite des mêmes qualités et souffre des mêmes défauts. Si le HomePod peut interagir avec des objets domotique tiers (avec un catalogue toutefois limite : Phillips Hue pour la lumière, Netatmo pour le reste de la maison), sa partie assistant personnel reste vraiment limitée : Pas de recherches sur internet, pas de gestion des évènements ni de l’agenda, et sur une note plus légère aucune personnalité.

Sur un plan un peu plus sérieux, Siri peine encore parfois à comprendre les énoncés en Français et est sur ce point clairement en retard en particulier sur les appareils Google. Toutefois bien qu’il soit assez aisé de prendre Siri en traitre sur ce terrain, cela n’engendre en utilisation réelle qu’une gêne assez minime au final. Bonne nouvelle en revanche, le HomePod prend en charge l’envoi de SMS par commande vocale. Elle est à ce jour la seule enceinte connectée à prendre en charge cette fonction ! Siri pourra également vous aider à la création de notes, de liste de courses, vous informer sur le trafic routier ou encore diffuser des flash infos.

En conclusion sur ce point on pourra noter que ces piètres performances de la partie assistant vocal reste toutefois cohérents au vu du placement du produit : le HomePod est définitivement une enceinte équipée d’un assistant vocal et non l’inverse.

Qualité sonore

L’écoute révèle dès les premières notes le soin tout particulier qu’a apporté Apple à la partie sonore de son enceinte. Toutefois celle-ci n’est pas exempte de défaut.La grande particularité du HomePod est son système sonore adaptatif. Vendu comme révolutionnaire par le constructeur, Apple oblige, ce dernier apporte en effet une réelle plus-value et se revele ne pas etre un gadget du tout. Équipé de 6 micros et d’un accéléromètre, le HomePod déclenche une re-calibration des hauts parleurs à chaque déplacement.

Dans le détail, on se rend compte que ce système, bien que réellement efficace, reste toutefois loin des solutions haut de gamme dédiée à ce genre d’usage. En effet, l’adaptation ne se fait pas en fonction de l’acoustique globale de la pièce, mais en fonction de la position du HomePod dans ladite pièce, en particulier sa position par rapport à un ou des murs.

Quoi qu’il en soit, il est un point ou le HomePod surpasse largement la concurrence. Le HomePod délivre en effet une puissance sonore bien plus importante que les autres enceintes de notre comparatif, le tout sans sacrifier en qualité de rendu. Un résultat qui vient un peu plus confirmer que cette enceinte est avant tout destinée aux mélomanes connectés qu’aux personnes en recherche d’un véritable appareil intelligent ou a destination d’un usage domotique.

enceinte connectee apple support mural
La HomePod peut se fixer sur un support mural
Avis Apple Home Pod

Product Name: Home Pod

Product Description: Home Pod : enceinte connectée intelligente multiroom par Apple

Brand: Apple

En resumé :

Apple persiste dans sa volontés de capturer ses clients au sein de son écosystème, c’est regrettable. En revanche le HomePod met un sérieux coup a la concurrence sur la partie sonore : c’est la seule enceinte de notre sélection qui peut être utilisée en tant que dispositif de diffusion de musique principal. Dommage que Siri soit un peu a la ramasse, l’I.A d’Apple souffrant de la comparaison avec la concurrence.

Overall
3.8
  • Capacités Domotique
  • I.A / Assistant Personnel
  • Qualité Sonore
  • Reconnaissance Vocale

Avantages

  • Design soigné et finitions absolument irréprochables
  • Configuration simple
  • Qualité de captation vocale
  • Performance sonore
  • Émission sonore omnidirectionnelle.

Inconvénients

  • Absence de touche physique pour désactiver le micro
  • Absence de connexion filaire ou Bluetooth
  • Incompatible avec Spotify, Deezer, Google Play Music, etc.
  • Siri à la traîne
  • Impossibilité de désactiver l’optimisation sonore.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *