voteintuile logo

[Guide Technique] Comment bien installer son antenne 4G ou 5G?

Pas facile de se lancer dan l’installation ou l’optimisation d’une antenne 4G / 5G pour améliorer la réception de son routeur. En effet lorsqu’une antenne se met à partir en live il devient évident qu’il faut composer avec des forces invisibles (non pas cette force la Luke, on parle d’onde radio). La plupart des gens tenteront d’attaquer le problème frontalement au pifomètre jusqu’à ce que leurs performances réseaux deviennent acceptables. Une méthode acceptable pour les plus chanceux d’entre nous.

Pour le autres, dans cet article nous essaieront indiquerons d’utiliser quelques outils pratiques et gratuits, et en faisant preuve d’un peu de patience, d’optimiser un peu plus rigoureuemen les performances de votre antenne 4G et obtenir le débit que vous méritez. Oui. A ce titre, orienter correctement son antenne 4G vers “votre” antenne relais est sans doute l’étape la plus importante.

Etape 1 : cap sur l’antenne relais

Pas la peine de continuer la lecture de ce guide si vous ne savez pas ou se trouve le relais 4G ou 5G le plus proche de chez vous.

Vous l’aurez compris, une antenne 4G va récuprer le signal sur l’antenne rela vers laquelle elle est orientée. En particulier si votre antenne 4G est une antenne directionnelle. On comprendra donc facilement que si votre antenne n’est pas correctement orientée vers une antenne relais à portée votre débit risque d’en pâtir sévèrement. Les antennes 5G /4G omnidirectionnelles sont naturellement moins sensible à ce genre de problématique mais ne sont pas pour autant totalement insensible au charme d’être placées dans la bonne direction.

Alors comment orienter son antenne 4G? Utilisez le site cartoradio.fr qui récence toutes les tours cellulaires en France. Une fois localisées les antennes les plus proche de chez vous, repérez celle de votre opérateur. Notez au passage qui vous pourriez découvrir qu’un autre opérateur dispose d’un relais plus proche, ou émettant dans une bande de fréquence qui pourrait vous intéresser.

Si vos finances le permettent, n’hésitez pas a prendre plusieurs carte SIM pour tester ponctuellement quel opérateur à le meilleur débit ou la meilleure réception, ou même  durablement afin de rendre votre installation résiliente (ou d’augmenter votre enveloppe de data).

cartoradio.fr : un de vos plus précieux alliés !

Étape 2 : installer correctement votre antenne 4G en cinq étapes

Une fois que vous savez où se trouvent les pylônes des cellules locales et que vous savez que vous avez le meilleur fournisseur de données pour votre région, vous voudrez envisager différentes options de montage pour votre antenne 4G.

Il y a un certain nombre de considérations à prendre en compte lors du montage de votre antenne, mais les directives suivantes vous aideront à garder les choses simples.

#1 installez l’antenne à l’extérieur

Si vous placez votre antenne à l’intérieur, elle devra communiquer avec son mât cellulaire à travers des obstacles (des murs, dans ce cas). Il n’est donc pas surprenant que cela puisse avoir un impact négatif sur les performances de l’antenne. Installez votre antenne à l’extérieur et acheminez le câble vers votre modem 4G à l’intérieur pour profiter des avantages en termes de performances.

Si vous ne pouvez pas installer l’antenne à l’extérieur pour une raison quelconque, la meilleure solution est de l’installer à l’intérieur près d’une fenêtre au dernier étage de votre maison ou au grenier / dans les combles. La plupart des antennes sont livrées avec des ventouses, vous pouvez donc les fixer à une fenêtre. Le verre gênera moins le signal qu’un mur épais, c’est donc la meilleure option pour une installation à l’intérieur de la maison.

#2 s’orienter efficacement

Si vous avez localisé les antennes cellulaires environnantes et que vous avez un bon opérateur qui tient la route dans votre coin, cette étape devrait être assez simple. Avec les antennes directionnelles, plus vous êtes éloigné du pylône de l’opérateur téléphonique, plus il sera difficile de l’orienter correctement. De petites modifications de l’angle d’orientation peuvent entraîner de grandes variations des performances, alors apportez des changements lentement et progressivement, en mesurant les performances au fur et à mesure à l’aide d’un outil simple comme speedtest pour déterminer la meilleure orientation.

#3 Prenez de la hauteur

Les antennes sont souvent livrées avec une sorte de montage sur mât. Si vous pouvez monter votre antenne sur un mât, vous contribuerez à lui donner une élévation supplémentaire. Plus votre antenne est haute, moins il y aura – en général – d’obstacles à même de réduire le débit ou d’augmenter la latence. Un conseil particulièrement utile si un bosquet se situe entre votre domicile et l’antenne. Parfois prendre 1 ou 2 m de hauteur en plus permet sur surplomber les arbres environnant (pas trop haut les arbres hein!)

#4 Utilisez un câble de qualité (et court)

Une fois que votre antenne reçoit un signal, celui-ci doit être acheminé vers le modem 5G pour être modulé. Ici il existe donc deux règle d’or : le câble doit être de qualité, et le plus court possible. Choisir un câble court entre son antenne et son routeur permet non seulement de faire des économies (le coaxial, c ‘est pas donné!) mais également de minimiser la dégradation du signal. Si cela vous oblige à placer votre routeur loin de vos pièces de vie ou même dehors : le conseil reste valable car l’atténuation et bien moindre avec un câble Ethernet (de qualité). Pensez quand même a mettre votre routeur au sec, à l’abri des fortes chaleur et dans un endroit bien ventilé.

Etape 3: A la poursuite des 20% restants.

Les recommandations ci-dessus résoudront sans doute la majorité des problèmes de performance des antennes 4G ou 5G et peuvent être considérées comme les 20 % de l’effort qui rapportent 80 % des résultats (Loi de Paretto bonjour). Outre les mesures déjà mentionnées, il y a quelques autres petites choses que vous pouvez tenter pour optimiser votre réception.

  • Ne négligez pas les mauvaise emplacements. Peut importe votre niveau de technicité, en cas de soucis cela vaut toujours le coup de tester des emplacement contre-intuitif ou qui semblent mauvais. En effet la diffusion des ondes est une mécanique complexe et il est peut probable que vous en maitrisiez tout les facteurs. Du bricolage à l’état pur ? Oui, mais cela fonctionne suffisament souvent pour le mentionner dans ce guide
  • La bonne antenne et la mauvaise antenne. Et oui… changer d’antenne peut être une solution qui ne fait pas plaisir a envisager mais peut parfois fonctionner. Si vous aves commandé sur Amazon.fr n’hésiter pas user et abuser de la fonction de retour de produit.
  • Gain et diagramme de rayonnement. Sans rentrer dans les détails, le diagramme de rayonnement  peut être vu comme la “forme” avec laquelle votre antenne distribue les ondes dans l’espace. Lors de la fabrication d’une antenne, son diagramme de rayonnement peut être manipulé a dessein pour augmenter la puissance indiquée en gain. Ceci, dans des plans ou des directions en particuliers (c’est ainsi que les antennes directionnelles sont fabriquées et différenciées des antennes omnidirectionnelles). Un mauvais diagramme de rayonnement ne fera donc qu’exacerber la puissance dans une direction ou un plan en particulier mais si la répartition dans l’espace n’est pas homogène (ou bien dirigée dans le cas d’une antenne directionnelle) cela sera fait en pure perte.
Diagramme de rayonnement en 3D. Par William W. Wallace — William W. Wallace, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3994694

Voila, ce guide touche à sa fin même si il reste de nombreux points  à traiter, peut être à l’occasion d’une deuxième partie. Bonne chance et bon bricolage !

 
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *