voteintuile logo

[Edito] Zones Blanches : quelle solution ? La 5G est-elle la clé ?

Avoir du réseau est devenu aujourd’hui indispensable. Il concerne à la fois les particuliers et les entreprises qui trouvent en lui un allié précieux et indispensable dans la communication. Entre échanges commerciaux, travail en ligne, maintien des contacts et navigation sur internet, que faire si l’on se trouve dans une zone blanche ?

Qu’est-ce qu’une zone blanche ?


Si l’on s’arrête à sa définition, il s’agit d’un territoire, souvent peu densément peuplé, qui n’est connecté à aucune infrastructure de communication mobile ni réseau internet. Si l’on se penche plutôt sur le pourquoi avons-nous encore actuellement des zones blanches sur notre territoire, on peut apporter la réponse suivante, qui fait parfois polémique : les opérateurs téléphoniques ne trouvent pas d’intérêt à déployer un réseau mobile ou internet.

Et quel est cet intérêt ? Tout simplement la rentabilité économique du réseau. Des moyens conséquents doivent être mis en œuvre pour couvrir une zone géographique. Si celle-ci n’est que peu habitée, quel est le retour sur investissement espéré par les opérateurs ? Il est quasi nul, voire déficitaire.

La fracture numérique du territoire


Nommée fracture numérique à cause de l’inégalité entre deux territoires à être connecté au réseau, la fracture numérique est donc intimement liée aux zones blanches. Le Ministère de l’Economie et des Finances a donc pris en considération ces différences de connexion entre les citoyens.

Il mobilise ainsi des fonds publics et oblige les opérateurs à certaines actions pour que l’offre française, en matière de couverture réseau, soit au niveau des besoins de la population et de ses entreprises. Et si le déploiement de la fibre et de la 5G étaient la solution pour sortir de ces zones blanches ?

Le déploiement de la fibre et de la 5G

Un effort certain a lieu aujourd’hui pour que la fibre optique arrive dans tous les foyers. Si l’État a pour objectif que le déploiement soit terminé en 2025, les retards cumulés ainsi que les crises successives dues à la COVID-19, peuvent raisonnablement nous faire penser qu’il sera terminé à l’horizon 2030. Ainsi, au 1 juillet 2022, seuls 75 % des locaux situés en France, étaient couverts par la fibre optique.

Le déploiement de la technologie 5G est tout autre. En effet, puisqu’elle utilise, non pas un câble mais des radiofréquences, une simple antenne suffit à donner à l’ensemble de la zone couverte un accès au très haut débit. De plus, 4 différents opérateurs s’affairent à déployer la technologie. Ainsi, Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free Mobile ont créé 2 410 nouveaux sites 5G sur le territoire en seulement un an, portant le total à 33 158 (source : Arcep au 30 juin 2022).

Comment optimiser la réception de la 5G ?

Si la fibre et la 5G sont les deux solutions pour surfer à très haut débit, un problème demeure : que faire si une zone n’est pas encore éligible à la fibre ? Cela demande un investissement que parfois les opérateurs freinent à mettre en place. Il reste la solution de la 5G mais là encore, tout le territoire n’est pas couvert correctement à ce jour. Et nous nous retrouvons avec notre éternelle zone blanche mobile.

Cependant, les routeurs 5G disposent en principe d’une connectique pour pouvoir y brancher une ou plusieurs antennes extérieures. Si vous avez un problème de connexion faible, des antennes omnidirectionnelles vont vous permettre d’optimiser le signal. Si la connexion et très faible ou que vous vouliez l’optimiser, une solution consiste installer une antenne unidirectionnelle qui va pointer vers le site 5G le plus proche. Cela se passe un peu comme les antennes TV modernes des campings cars. Le site Cartoradio est un bon outil gratuit pour repérer le site 5G le plus proche et vous aider dans le pointage final.

Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *