voteintuile logo

Shadow : le PC dans le Cloud Français entend s’imposer face à Stadia

La Paris Games Week, qui s’est tenue du 30 octobre au 3 novembre, a révélé quelques bonnes surprises, notamment les trois nouvelles offres de Shadow, service de Cloud gaming français de Blade. Shadow entend devancer Google Stadia, qui sera lancé le 19 novembre prochain, avec des offres plus accessibles et encore quelques nouveautés à l’horizon 2020.

De nouvelles offres pour le PC dans le Cloud français Shadow

Déjà disponible sur de nombreuses smart TV et précurseur du Cloud gaming, Shadow n’entend pas se faire déstabiliser par la nouvelle plateforme de Cloud gaming de Google, Google Stadia, lancée le 19 novembre prochain. Premier frein à l’adoption de Shadow : son prix. C’est donc 3 nouvelles offres qui ont été annoncées par Blade pour sa plateforme de gaming dans le Cloud, pour coller au maximum aux différents profils utilisateurs :

  • Shadow Boost : à 12,99 € / mois (14,99 € sans engagement), cette première offre est accessible à tous. La configuration de cette offre est en Full HD, avec une carte graphique GTX 1080, un processeur quadruple cœur à 3,4 Ghz, 12 Go de RAM et 256 Go de stockage.
  • Shadow Ultra : à 24,99 € / mois (29,99 € sans engagement), avec une configuration en 4K, avec une carte graphique GeForce RTX 2080, un processeur à six cœurs 4 Ghz, 32 Go de RAM et 1 To de stockage.
  • Shadow Infinite: à 39,99 € / mois (49,99 € sans engagement), une offre haut de gamme avec une configuration en 4K, avec une carte graphique RTX Titan, un processeur quadruple cœur à 4 Ghz, 16 Go de RAM et 512 Go de stockage.

Si les nouvelles offres de Shadow ne seront disponibles qu’à partir de février 2020, vous pouvez d’ores et déjà les précommander si vous faites partie des 50 000 premiers utilisateurs. Notez également que shadow dispose d’un système de parrainage avantageux qui permet – si vous êtes suffisamment persuasif avec votre entourage – de rendre votre abonnement gratuit !

Quels sont les atouts de Shadow face à Stadia ?

Si Shadow est plus coûteux que Google Stadia, avec son offre de base de 9,99 €, il a l’avantage de convenir à davantage d’utilisateurs, y compris les plus exigeants. De plus, Google Stadia ne propose qu’un service quand Shadow offre une expérience semblable à celle d’un véritable PC sous Windows 10. Enfin, les utilisateurs de la plateforme française pourront aussi installer leurs propres jeux dans le Cloud gaming, ce qui n’est pas le cas de Google Stadia qui donne seulement accès à une bibliothèque de jeux.

Les Guides d'achats
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur print
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *